Langues juives dans l’espace méditerranéen

Langues juives dans l’espace méditerranéen

Colloque international

 

Colloque organisé par Judith Olszowy-Schlanger, en partenariat avec l’Inalco, le CERMON-Inalco, l’Institut des langues rares et l’Université d’Oxford.

L’identité des juifs est, tout au long de leur histoire, intimement liée à la question de la langue. Les judéolangues ou judéodialectes parlés à travers le monde, avec leur traduction orale et leur riche littérature écrite, constituent une part inestimable du patrimoine culturel juif. Certaines langues juives sont encore vivantes de nos jours, tel l’hébreu, dont la renaissance au XXe siècle est sans équivalent dans l’histoire humaine. D’autres ont disparu ou sont en voie de disparition à cause de l’extermination ou des exils de leurs locuteurs.
Ce colloque propose une exploration des langues juives écrites et parlées dans l’espace méditerranéen : judéo-espagnol, haketía, judéo-arabe, judéo-italien, judéo-grec… De l’étude de textes liturgiques à la littérature de divertissement, en passant par des témoignages oraux venant d’Afrique du Nord et les logiciels pour l’étude et l’enseignement des judéolangues du XXIe siècle, les chercheurs interrogeront les imbrications de ces langues entre elles, leur âge d’or et leur persistance possible.

 

Le jeudi 28 mars 2024, à partir de 9h30

Auditorium, Musée d’art et d’histoire du Judaïse

Pour s’inscrire et pour toutes information complémentaire

Programme complet à télécharger

 

PROGRAMME

9h30 – Ouverture. Paul Salmona (directeur du mahJ), Elisa Carandina (lnalco-CERMOM), Giacomo Corazzol (Università di Padova, lnalco-CERMOM) et Zeljko Jovanovic (lnalco-CERMOM)

 

9h45 – Langues juives en Afrique du Nord

Présidée par Zeljko Jovanovic, lnalco-CERMOM

9h45 – Jonas Sibony, Sorbonne Université.

Le midrash du roi Salomon et des trois frères en arabe judéo-marocain

10h15 – Wissem Gueddich, EPHE-Saprat.

L’arabe, une langue juive d’érudition au début du xxe siècle? Étude d’après l’œuvre d’un Karaïte égyptien

10h45 – Line Amselem, Université Polytechnique Hauts-de-France.

Les premières saynètes d’Esther Aflalo en haketia ou la construction d’un modèle théâtral

 

11h45 – Les langues des juifs sépharades dans l’Empire ottoman

Présidée par Carlos Yebra Lopez, University College London

11h45 – Marie-Christine Bornes Varol, lnalco-CERMOM.

Création lexicale et innovations en judéo-espagnol oriental (djudyo/ladino)

12h15 – Giacomo Corazzol, Università di Padova, lnalco-CERMOM, et ZeUko Jovanovic, lnalco-CERMOM.

Les formes de l’espoir: un texte sur les Beta Israël en hébreu (xve siècle) et sa traduction en ladino (xviiie siècle)

 

14h15 – Projets en cours et présentations d’ouvrages

Présidée par Marie-Christine Bornes Varol, lnalco-CERMOM

14h15 – Judith Olszowy-Schlanger, EPHE, University of Oxford, IRHT-CNRS.

L’Oxford School of Rare Jewish Languages et l’ILARA (Institut des langues rares)

14h35 – Claudia Rosenzweig, Bar-llan University.

Présentation de l’ouvrage de Maria Luisa Mayer Modena, Vena hebraica ne/ giudeo­italiano. Dizionario dell’elemento ebraico negli idiomi degli Ebrei d’Italia (2022)

14h55 – Carlos Yebra L6pez, University College London.

La revitalisation numérique du ladino au xxie siècle

 

15h15 – Langues juives de la Méditerranée chrétienne (1)

Présidée par Elisa Carandina, lnalco-CERMOM

15h15 – Ingrid Houssaye-Michienzi, CNRS, et Judith Olszowy-Schlanger, EPHE, University of Oxford, IRHT-CNRS.

Les judéo-langues à Majorque au tournant du xve siècle d’après la documentation du fonds Datini.

16h05 – Peter Nahon, CNRS.

Survivances contemporaines du dialecte des juifs provençaux: le dabérage.

 

16h50 – Langues juives de la Méditerranée chrétienne (2)

Présidée par Giacomo Corazzol, Università di Padova, lnalco-CERMOM

16h50 – Julia G. Krivoruchko, University of Cambridge communication en anglaise.

Late Medieval-Early Modern Judaeo-Greek Biblical Translations and the Language Varieties of Contemporaneous Greek.

17h25 – Alessandro Guetta, lnalco-CERMOM, et Claudia Rosenzweig, Université Bar-llan.

Les traductions de l’hébreu vers l’italien littéraire et vers le yiddish à la première époque moderne.